CRÉMATION & RELIGIONS

CRÉMATION ET RELIGIONS

La crémation en constante progression aujourd’hui a longtemps été condamnée par les différentes religions monothéistes.

 

Les protestants depuis 1898 admettent la crémation.

 

Dans la religion musulmane, la tradition s'oppose à l'incinération des corps après la mort. Néanmoins aucun verset du Coran ne s’oppose à cette pratique, on peut donc penser que chacun peut y accéder en toute liberté.

 

En général, la religion juive l’interdit.

 

La religion catholique et romaine, longtemps opposée à la crémation, l'admet depuis 1963. Citons un extrait de l'instruction du Saint Office : « l'incinération des corps ne touche pas l’âme, elle n’empêche pas la toute-puissance divine de reconstituer le corps. Elle ne contient pas en soi la négation objective des dogmes chrétiens ».

Il existe un rituel catholique adapté aux funérailles crématistes. Il met en valeur la symbolique du feu et des cendres dans les événements bibliques et les textes de l'écriture sainte.

 

Les catholiques peuvent avoir une cérémonie religieuse au crématorium si une équipe pastorale est rattachée à celui-ci. Sinon la cérémonie religieuse a lieu dans la paroisse du défunt. Dans ce cas, il existe deux options : la cérémonie a lieu immédiatement avant l'incinération ou encore celle-ci se pratique en présence de l'urne. L'intérêt de cette disposition est que la cérémonie religieuse peut-être reculée de quelques jours pour permettre à chacun d'être présent.

 

En conclusion, chacun peut aujourd'hui bénéficier de la crémation. Mais on mesure  l'importance de prendre toutes dispositions utiles de son vivant.

Patrick Girard

Vice-Président ACM



Réagir


CAPTCHA


Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?